Thief costs IT department | Nexus Group

Les 5 situations les plus couteuses et consommatrices de ressources des départements Informatiques

Quel que soit votre secteur d’activité, tous les départements IT sont confrontés aux mêmes problématiques pour ce qui est de la gestion des ressources. Si vous n’y prenez pas garde, vous pouvez facilement dépenser beaucoup de temps et d’argent pour des résultats peu probants.

Voici cinq pistes de réflexion à explorer pour vous assurer que votre département IT apporte une réelle valeur ajoutée à l’entreprise – et ne consacre pas l’essentiel de son temps à parer au plus pressé.

1. Gestion des demandes élémentaires des utilisateurs

Les utilisateurs ont une fâcheuse tendance à oublier leurs mots de passe. Selon Gartner, les problèmes liés aux mots de passe représentent 20 à 30% du volume des demandes de support IT.

Le support technique peut également passer beaucoup de temps à répondre aux mêmes questions basiques, jour après jour. Si c’est le cas, la création d’une page web en interne recensant les questions fréquemment posées (FAQ), et y apportant des réponses détaillées, permet de réduire significativement la charge de travail du personnel IT. Pour aller plus loin, vous pouvez envisager la création d’une base de connaissance, dans laquelle les utilisateurs pourront effectuer facilement des recherches, et qui leur permettra de résoudre eux-mêmes leurs problèmes les plus courants, comme accéder à des imprimantes en réseau, par exemple.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les moyens de gagner du temps et de l’argent, lisez le guide de Nexus Group La sécurité IT en 2018.


2. Gestion de systèmes anciens

Retarder les mises à niveau, et maintenir des systèmes trop anciens, peut s’avérer consommateur en ressources IT et coûteux en temps et en argent, à cause du surcroît de maintenance et des pertes de productivité. Au final, votre personnel IT peut être contraint de consacrer l’essentiel de son temps à faire en sorte que tout continue à fonctionner.

Maintenir des systèmes anciens peut également brider vos capacités à innover et à répondre aux évolutions de votre secteur d’activité. Les logiciels et matériels datés peuvent en outre présenter des risques en matière de sécurité, notamment lorsqu’ils arrivent au terme de leur période de support, au-delà de laquelle le fournisseur ne produira plus de correctifs ou de mises à jour de sécurité.

Une analyse du projet BlueMix d’IBM, visant à déplacer l’essentiel de l’offre logicielle d’IBM vers le cloud, révèle que 80% des dépenses IT sont consacrées à la maintenance de systèmes datés.

3. Absence d’automatisation

L’automatisation est incontournable dès lors que l’on vous demande de faire plus avec moins. Automatiser les processus IT peut nécessiter du temps et de l’argent, mais permet en retour de vous libérer de nombreuses routines fastidieuses, et de consacrer ainsi davantage de temps à des tâches plus productives.

Il n’y a évidemment aucun intérêt à automatiser des processus inadaptés. Vos efforts en termes d’automatisation doivent s’inscrire dans une stratégie plus large de simplification des processus IT, avec pour objectif une utilisation plus raisonnée des ressources.

4. Réticence envers l’externalisation

Vous aurez toujours l’impression de nager à contre-courant si vous cherchez à tout faire par vous-même, ou à monopoliser des ressources pour des services qui seraient plus performants s’ils étaient assurés par des prestataires extérieurs. Devoir externaliser certaines tâches peut apparaître comme une crainte, mais dans le cadre d’une stratégie clairement définie, l’externalisation peut au contraire vous permettre de gagner du temps et de l’argent en libérant des ressources précieuses.

S’appuyer sur l’externalisation et sur le cloud peut également vous aider à revoir votre budget IT, et à transférer certaines immobilisations lourdes en capitaux vers des dépenses d’exploitation beaucoup plus maîtrisables.

5. Résistance au changement

Même si l’expérience acquise au fil des décennies est valorisante, il est nécessaire d’évoluer avec son temps. Le cloud computing, la virtualisation, la conteneurisation, le machine learning et l’intelligence artificielle sont autant de domaines technologiques qui suscitent, à juste titre, un très grand intérêt.

La résistance aux nouvelles technologies et nouvelles façons de faire les choses peut freiner le développement de votre activité – tandis que la maintenance de vos systèmes et processus existants exigera toujours plus de temps et de ressources.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les moyens de gagner du temps et de l’argent, lisez le guide de Nexus Group La sécurité IT en 2018. 

New call-to-action

Published 29/8 2018

News and Blog